artistes-italiens.forumsactifs.fr

forum consacré à Michele Pertusi et Ferruccio Furlanetto
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Jules Maessenet (1842 1912)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
calbo
Admin
avatar

Nombre de messages : 254
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 14/10/2007

MessageSujet: Jules Maessenet (1842 1912)   Mar 16 Oct - 23:06

Jules Massenet est un compositeur français, né à Montaud, près de Saint-Étienne le 12 mai 1842 et mort à Paris le 13 août 1912.
Fils d'Alexis Massenet, industriel fabriquant des lames de faux à Pont-Salomon, près de Saint-Etienne, Jules Massenet vécut à Paris dès 1848, entra au conservatoire de Paris à onze ans, obtint un premier prix de piano en 1859 puis remporta le Grand Prix de Rome en 1863 grâce à sa cantate David Rizzio. Il rencontra à cette occasion Franz Liszt qui lui demanda de le seconder dans ses tâches d'enseignement. Trois ans plus tard, il regagna Paris et y connut ses premiers succès avec les opéras: La Grand' Tante, Don César de Bazan, Marie-Magdeleine et Le Roi de Lahore. En 1878, il fut nommé professeur au Conservatoire et compta Gabriel Pierné, Gustave Charpentier, Florent Schmitt, Albéric Magnard, Ernest Chausson et Charles Koechlin parmi ses élèves. En 1884 fut créé son très populaire Manon, opéra d'après le roman Manon Lescaut de l'Abbé Prévost. Ses opéras les plus fameux sont Don Quichotte, Hérodiade, Le Cid, Le Jongleur de Notre-Dame et, plus encore, Werther — d'après Les Souffrances du jeune Werther de Goethe. Thaïs, avec son superbe solo de violon du deuxième acte Méditation religieuse, connu sous le nom de Méditation de Thaïs, est célèbre mais, entouré d'une réputation sulfureuse, cet opéra ne connut le succès qu'une décennie après sa création. L'influence de Massenet sur les compositeurs d'opéras se ressent, par exemple, chez Ruggero Leoncavallo, Pietro Mascagni, Giacomo Puccini ou dans le Pelléas et Mélisande de Claude Debussy. Sa force de travail était impressionnante. Il était capable de composer de nombreuses heures d'affilée; ses journées commençaient à quatre heures du matin, alternant compositions, enseignements et auditions. Il a laissé une œuvre essentiellement lyrique (vingt-cinq opéras) mais aussi pianistique et symphonique. Il a également été très influencé par les sujets religieux et a souvent été considéré comme l'héritier de Charles Gounod.

Source : wikipédia

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
calbo
Admin
avatar

Nombre de messages : 254
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 14/10/2007

MessageSujet: Re: Jules Maessenet (1842 1912)   Jeu 1 Mai - 14:13


_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-italiens.forumsactifs.com
 
Jules Maessenet (1842 1912)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jules Massenet (1842-1912)
» Jules Bastin
» Jules César - TCE, novembre 2011
» Jules Boucherit, un Juste parmi les Nations
» Esclarmonde de Jules Massenet (1889)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
artistes-italiens.forumsactifs.fr :: 1er étage : Compositeurs :: période post romantique-
Sauter vers: